Menu
stress post-traumatique

Thérapie EMDR : quand est-elle préconisée ?

L'EMDR est une technique thérapeutique mise au point par la désormais célèbre Francine Shapiro.

Son protocole rigoureux, depuis sa découverte, a gagné rapidement en notoriété au point d'être aujourd'hui une psychothérapie connue du grand public et recommandée par des instances d'autorité comme la haute autorité de santé ou l'organisation mondiale de la santé.

Survolons rapidement ses particularités.

Qu'est-ce que l'EMDR ?

Littéralement EMDR signifie : Eye Movement Desensitization and Reprocessing. En français : désensibilisation et retraitement par movements occulaires.

L'EMDR est une thérapie qui vise à combler une faille face à un traitement émotionnel qui n'advient pas.

Souvent, il s'agit d'un choc d'une très grande intensité qui se manifeste dans le quotidien de la personne par différents symptômes. Les plus fréquents étant la reviviscence d'une scène traumatique et de ses conséquences. Le corps est dans un état de profond malaise... de paralysie... la respiration peine à s'effectuer convenablement... Les sensations peuvent arriver en avalanche : une tachychardie, une transpiration soudaine, une sensibilité harassante aux sons...

De nombreuses situations peuvent s'avérer traumatiques pour une personne, comme par exemple :

  • Scènes de guerre.
  • Accidents de la route.
  • Violences sexuelles.

Pour savoir si vous êtes sujet à un stress post-traumatique, vous pouvez vous reporter sur l'inventaire gratuit suivant : questionnaire du stress post-traumatique.

Comment fonctionne l'EMDR ?

Si les résultats de cette approche sont validés scientifiquement par de nombreuses méta-analyses et recherches en psychologie, l'explication de son fonctionnement reste aujourd'hui sujet à débat.

La thérapie EMDR se fait par une stimulation bilétaréale alternée. La méthode la plus connue est la suivante : on encourage le patient à se remémorer l'évènement traumatique tout en l'invitant à focaliser son regard sur un point en mouvement qui balaie son champs visuel d'un côté puis l'autre.

Aujourd'hui, d'autres types de stimulations sont largement employés. Par exemple, plutôt que suivre un point dans le champs visuel, on peut inviter le patient à se focaliser sur des sons de droite à gauche, ou à un tapotement sur un genou puis l'autre.

Quelque soit le canal sensoriel exploité, l'objectif est le même : aider le patient à se confronter et dissoudre l'intensité de l'émotion qui retentit encore au quotidien.

Je ne me reconnais pas dans ces symptômes. Dois-je consulter ?

L'EMDR est une thérapie particulièrement efficace dans le cas d'un stress post-traumatique. Mais elle demeure efficace dès lors qu'une émotion intense et désagréable résonne dans le présent lorsque vous pensez à un évènement vécu ou dont vous avez été témoin.

Si c'est le cas, n'hésitez pas à consulter le plus rapidement possible. Quelque soit l'approche thérapeutique, son efficacité est d'autant plus importante que la prise en charge se fait rapidement.

Pour des séances d'EMDR, vous pouvez prendre directement rendez-vous. Je reçois à mon cabinet au 10 Route de Brest, Etage 4 - A41, 29000 QUIMPER. Pour trouver un autre thérapeute EMDR, vous pouvez vous rapprocher de l'association EMDR France qui dispose d'un annuaire de thérapeutes auxquels elle a délivré un agrément.

Aucune législation n'encadre toutefois l'usage de cette pratique. Par mesure de prudence, privilégiez toujours un professionnel du soin comme les médecins, les psychologues ou les psychothérapeutes, ou encore les psychiatres.

A propos
Redaction d'un article

Audren Bouëssel du Bourg, psychologue et psychothérapeute à Quimper.

Je reçois à mon cabinet et j'écris parfois ici.

Me contacter